MetamorFos : projet de liquéfaction de biogaz issu des déchets ménagers de la Métropole Marseille Provence

25 août 2022

Avec le GNL, levier de décarbonation disponible et immédiat, Elengy contribue à la transition énergétique de fournisseurs d’énergie et de l’ensemble du secteur du transport. Nous faisons évoluer nos services en investissant dans le développement des filières bio-GNL. Nous oeuvrons pour diminuer l’empreinte environnementale des différents acteurs et préparons la transition vers une offre neutre en carbone à l’horizon 2050.

MetamorFos : pour un transport maritime plus propre

Produit à partir de la transformation de la part biodégradable des déchets ménagers du Territoire Marseille Provence, le bio-GNL permettra de décarboner le transport maritime au départ du Grand Port Maritime de Marseille, et sera utilisé en particulier pour les navires propulsés au gaz naturel liquéfié du Groupe CMA CGM.

L’utilisation de biométhane produit à partir des déchets ménagers de la métropole permettra de réduire les polluants atmosphériques locaux (NOx, SOx et particules fines), d’améliorer la qualité de l’air et contribuera à la réduction de l’impact carbone favorisant la transition énergétique du transport maritime.

le GNL, carburant maritime, pour accélérer le passage de la mobilité lourde vers la neutralité carbone

Il représente une nouvelle impulsion pour répondre à l’urgence climatique, à la nécessité de proposer au monde maritime des solutions viables et économiques et aux institutionnels des alternatives sur lesquels ils pourront s’appuyer pour construire un secteur maritime plus résilient. Le GNL aujourd’hui, puis le méthane renouvelable ou bas carbone sont les principales solutions viables et progressives pour le secteur maritime. Le GNL offre dès aujourd’hui une décarbonation progressive et pilotable pour les navires. Il s’inscrit parfaitement dans la trajectoire fixée par les réglementations européennes et les objectifs de l’OMI en réduisant les émissions de CO2, de soufre, d’oxyde d’azote, et de particules. Le choix du GNL aujourd’hui permet de s’adapter sans difficulté aux carburants décarbonés de demain : les biocarburants et les carburants de synthèse tels que le e-méthane, le e-ammoniac ou le e-méthanol.